Une pensée sur « L’heure de la révolte »

  1. Remarquable, cette manière de ne pas s\'être contenté des affiches, et d\'avoir attendu la présence d\'une passante. J\'aime également beaucoup la manière dont la profondeur de champ est exploitée.

Les commentaires sont fermés.